Connaître le Covid-19 pour se protéger

L’épidémie de coronavirus ne cesse de gagner du terrain depuis son identification en Chine en décembre dernier. Le nombre de cas augmente sans cesse et nous ignorons beaucoup de choses encore sur ce virus, ce qui fait que l’on ne peut prédire aujourd’hui la fin de la pandémie.

Le fait qu'il s'agit d'un nouveau virus encore relativement méconnu renforce les inquiétudes, certes légitimes, d’autant plus qu’il peut être confondu dans un premier lieu avec la grippe saisonnière.

La période d'incubation du Covid-19 est sensiblement plus longue que celle de la grippe, puisqu'elle peut aller jusqu'à 14 jours contre 3 à 6 jours pour la grippe. La contagiosité après les premiers symptômes peut aller jusqu’à trois semaines.

Ce coronavirus se transmet essentiellement par voie respiratoire (dans les gouttelettes de salive lorsqu’un malade tousse par exemple) mais aussi par contact physique, par les mains ou par l'intermédiaire d'un objet ou d'une surface, préalablement touché par un malade atteint du Covid-19.

Les symptômes peuvent aller du « moins » grave (aucune symptôme ou des symptômes peu graves (simple rhinite, toux peu intense, perte de l’odorat et du goût a priori provisoire, fatigue intense) au plus grave (syndrome de détresse respiratoire aiguë d’origine inflammatoire). Les cas les plus graves semblaient concerner au début principalement des personnes vulnérables en raison de leur âge ou de maladies associées, mais des patients jeunes et sans comorbidités sont aujourd’hui concernés. Heureusement, les enfants sont présentent très rarement des formes graves et ce, de façon inexpliquée.

Le taux de létalité du coronavirus avoisine les 2% contre 0.2% pour la grippe en France.

L’ensemble des hôpitaux et des cliniques privées se sont entièrement tournés vers la prise en charge des patients infectés. Par ailleurs, le gouvernement et le ministère de la Santé ont également mis à jour leurs recommandations pour se protéger du coronavirus.

Pour prévenir les risques d’attraper ce virus respiratoire, il faut éviter les contacts interhumains rapprochés, en particulier avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées). Si vous avez envie d’éternuer ou de tousser, faites-le à distance des personnes qui vous entourent et faites-le dans votre coude. Concernant les mouchoirs jetables, utilisez-les une seule et unique fois et jetez-les ensuite. Limitez les sorties et évitez les lieux fréquentés par les personnes à risque (maternités, structures d’hébergements pour personnes âgées).

Pour se prémunir d’une contamination, les autorités sanitaires insistent donc sur l’importance des mesures barrières : se laver les mains fréquemment ou bien utiliser une solution hydro-alcoolique tousser ou éternuer dans le creux de son coude ou dans un mouchoir jetable, porter un masque si on en dispose et surtout si on est malade.

Enfin, il est conseillé de surveiller sa température deux fois par jour si on a des symptômes et d’appeler le 15 si on ressent un essoufflement.

En evidence
Derniers Posts