Salles des gym : attention aux oreilles

Selon une étude réalisée par le National Acoustic Laboratories, un centre spécialisé dans l'audition en Australie, le volume sonore de la musique diffusée dans les salles de sport est estimé à 93-94 décibels, soit un peu moins du bruit émis par un Jet (100 dB) privé, mais plus que la musique écoutée dans un iPod (90), plus qu'une moto (80), plus qu'un cri (75) et qu'une conversation normale (75).

Les nuisances des salles de fitness proviennent d’un mélange entre la musique et le bruit des équipements, la première étant jouée très fort pour faire le poids face au second.

Janette Thorburn, ORL et auteure de l'étude, affirme que le volume idéal pour préserver son audition se situe autour de 80 décibels car quand on approche 100 décibels à partir de 15 minutes on endommage l’ouïe.

C’est la fréquence qui pose problème pour les oreilles : si nous sommes exposés à un volume de 93 décibels quatre fois par semaine pendant une heure nous augmentons le risque de surdité, assure la spécialiste australienne.

Pas trop d'inquiétude à avoir si on est jeune, mais le risque est à prendre au sérieux à mesure qu'on vieillit car une exposition à des niveaux de décibels supérieurs à 90 dB peut entraîner à une déficience auditive permanente en raison des dommages causés aux cellules ciliées dans l'oreille interne.

Les boules Quies devraient donc faire partie de l'équipement des accros des salles de fitness.

Il y a toujours d’autres manières plus écolos de rester en forme comme le jogging en forêt. Néanmoins, si vous ne pouvez pas vous en empêcher essayez de limiter le temps d'activité en salle de gym ou bien portez des boules Quies.

En evidence
Derniers Posts