La perte d’audition après 60 ans et la solution des prothèses auditives


Le nombre de patients atteints de détérioration lente de l’audition (presbyacousie ) est aujourd’hui estimé en France à environ 4 à 5 millions mais il augmentera de façon notable au cours des 10 prochaines années.

La perte progressive de l’audition liée à l’âge (ou presbyacousie) se manifeste d’abord par la baisse de perception des sons les plus aigus, ce qui entraîne une gêne importante dans le bruit ainsi que des difficultés à suivre les conversations. Très souvent, les personnes atteintes se plaignent également de bourdonnements d'oreille ou acouphènes. Au fil du temps, ce phénomène s’accentue et touche des sons de plus en plus graves. La baisse de l’acuité auditive progresse très lentement, sans qu’on en prenne conscience. Après 60 ans, une personne sur quatre souffre de presbyacousie gênante dans deux tiers des cas.

La presbyacousie nécessite un diagnostic précoce, effectuée par un ORL expérimenté. Ce diagnostic repose essentiellement sur l'audiométrie, à la fois tonale et vocale, qui permettra de quantifier précisément la surdité.

L'audiogramme tonal évalue la perte auditive en stimulant successivement les deux oreilles. Cet examen permet l'étude des seuils de perception des sons, en testant différentes fréquences à l’aide de sons délivrés par voie aérienne, au travers d’un casque spécial.

L'audiométrie vocale explore la capacité de compréhension de la parole et permet de mettre en évidence la gêne liée à la surdité. Elle se pratique au moyen de listes de mots, faisant appel à tous les phonèmes de la langue : un enregistrement demande au patient de répéter des séries de dix mots, prononcés à différentes intensités. Le pourcentage de mots compris est reporté sur un diagramme.

Après l'audiométrie tonale et vocale, le médecin ORL prescrit une prothèse auditive, si possible en stéréophonie, dès lors que le déficit auditif entraîne des troubles de la compréhension.

Les prothèses auditives consistent en des amplificateurs électroniques, se présentant sous la forme de contours d'oreille, d'appareils intra-auriculaires ou d'aides auditives numériques. Votre médecin spécialiste ORL vous aidera à choisir l’appareil adapté à votre surdité.

En evidence
Derniers Posts

ORL Chirurgie Face et Cou Stéphane Hervé

  • Facebook Black Round
  • LinkedIn - Black Circle

Parly 2 0139637208 / Boulogne-Billancourt : 0176710627 / doctolib.fr