top of page

Ginkgo biloba dans les maladies de l'oreille


Le Ginkgo biloba est une plante particulièrement intéressante et ses préparations, obtenues à partir des feuilles, sont surtout utilisées à des fins thérapeutiques. On les trouve sur le marché en gélules.


Plusieurs bénéfices ont été constatées par son absorption :


- réduction des effets négatifs des radicaux libres

- amélioration du retour veineux et de la microcirculation sanguine

- action anti-agrégante plaquettaire

- réduction des effets de l'artériosclérose


On pense également que la consommation de Ginko Biloba réduit les spasmes artériels et ait une action antioxydante. Le Ginkgo biloba est également un produit utile pour lutter contre les méfaits du tabagisme et pour réduire le vieillissement cérébral. Il a été observé que cette plante produit une amélioration de la mémoire. Certains auteurs le recommandent dans le syndrome d'Alzheimer, dans la circulation intermittente et dans de nombreuses altérations de la microcirculation (*).


Précisément en raison de ses actions sur la microcirculation, les oto-rhino-laryngologistes sont très intéressés par les effets du ginkgo biloba. En effet, grâce à ses propriétés neurotrophiques et neurogènes, on observe une récupération fonctionnelle après un dégât des cellules du système nerveux central (**). Il présente également un intérêt particulier pour son action sur le système vestibulaire : il est utilisée dans le traitement des vertiges et notamment dans les troubles de l'équilibre paroxystiques. Dans ces dernières formes vertigineuses il est utile pour prévenir d’éventuelles récidives.

Un autre avantage du ginkgo biloba est qu'il peut être administré aux adultes comme aux personnes âgées. Les cas d'intolérance à ce produit sont très rares. Cependant, il est contre-indiqué pour ceux qui utilisent des anticoagulants.


* Cheuvront, S. N. and Carter, R., III. Ginkgo and memory. JAMA. 2-5-2003; 289(5): 547-548.

** Walesiuk A. et al. Ginkgo Biloba normalizes stress and corticosterone-induced impairment of recall in rats. Pharmacol Res. 2005 oct 19.




コメント


En evidence
Derniers Posts
bottom of page