Turbinoplastie

Résoudre les problèmes de nez bouché en permanence (chronique) grâce à la « turbinoplastie » par radiofréquences 

 

La congestion nasale ou l’incapacité de respirer sont bien connues de la plupart des patients comme étant des signes d’infection aiguë des voies respiratoires supérieures ou de réaction allergique à l’environnement. Cependant, chez de nombreux patients, cette obstruction devient chronique et affecte de façon sensible leurs qualités de vie et de sommeil.

Un nez bouché est souvent causé par un agrandissement des cornets nasaux inférieurs. Il s'agit de petites structures composées d’une lamelle d'os mince recouverte de muqueuse. Ils font saillie dans les voies aériennes nasales et servent à réchauffer, humidifier et nettoyer l'air inhalé avant qu'il n'atteigne les poumons. Lorsque la muqueuse s’enflamme (rhinite), les vaisseaux sanguins à l'intérieur des cornets se gonflent et se dilatent, ce qui provoque l’agrandissement des cornets puis l’obstruction nasale, c’est-à-dire une réduction de l'écoulement de l'air dans le nez. Le nez bouché chronique peut nuire à la respiration normale, forçant les patients à respirer par la bouche et affectant souvent leurs activités quotidiennes. 

Les cornets agrandis et la congestion nasale peuvent également contribuer aux maux de tête et aux troubles du sommeil tels que le ronflement et le Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS). Le nez bouché chronique est souvent insensible, à plus ou moins long terme, à un traitement médical tel que les sprays nasaux.

 

Le traitement chirurgical n'est indiqué que lorsque les patients ne répondent pas au traitement médical. La «turbinoplastie » qui a comme but de réduire la taille des cornets peut être exécutée sous anesthésie locale ou dans la salle d'opération sous anesthésie générale.

 

La cautérisation superficielle (brûlure) des cornets agrandis peut être effectuée avec une sonde électro chirurgicale ou un laser soit sur la surface du tissu de cornet, soit sous-muqueuse. Elle produit invariablement un œdème, des croûtes et des saignements du nez pendant la période de récupération qui peut durer de trois semaine ou plus. 

 

Une autre méthode pour améliorer l'obstruction nasale est la fracture vers l'extérieur du (des) os des cornets, ce qui déplace le cornet de sa position obstructive dans la voie aérienne. Cette approche, cependant, ne s'attaque pas à la racine de l'obstruction. Le cornet fracturé revient souvent à sa position précédente et le tissu sous-muqueux reste agrandi.

 

La turbinectomie consiste en la résection (enlèvement de l'os et / ou des tissus mous) ou l'excision (suppression des tissus mous seulement) de l’un ou des deux cornets inférieurs. Les risques postopératoires sont l’hémorragie et le syndrome du nez vide, qui est une sensation paradoxale d’obstruction nasale, alors même que les fosses nasales sont dégagées. Les résections doivent donc être les plus parcimonieuses possibles.

 

La résection, l'excision et la cautérisation de surface peuvent toutes être associées à des croûtes et à une cicatrisation longue, qui peut s’étendre sur plusieurs semaines.

La solution non chirurgicale pour les congestions nasales : la turbinoplastie par radiofréquences

 

La réduction des cornets grâce aux radiofréquences, est un moyen rapide et efficace de soulager l'obstruction nasale chronique  sans la douleur ni les inconvénients associés aux techniques traditionnelles. Le traitement par radiofréquences est effectué au cabinet sous anesthésie locale. La procédure elle-même prend généralement moins de deux minutes par cornet sans pansement nécessaire. La douleur postopératoire est généralement légère.

 

La radiofréquence est une technique non chirurgicale de nouvelle génération qui utilise une électrode minuscule pour chauffer le tissu du cornet à partir de l'intérieur, entraînant la réduction de la taille du cornet lorsque le corps réabsorbe le tissu traité. Puisqu' aucune coupe du tissu n'est effectuée, il y a peu ou pas de saignement, de croûte ou de douleur. L'utilisation de la radiofréquence n'est pas nouvelle en médecine. Elle est utilisée depuis des décennies dans les domaines de la neurologie, de la cardiologie, de l'urologie et de la chirurgie. La radiofréquence est peu invasive et peut se faire sous anesthésie locale et le patient peut reprendre une activité normale presque immédiatement. Cette méthode préserve également la fonction normale du cornet et donne un excellent débit d'air au patient.

 

Avant d’utiliser cette technique, une évaluation et un examen approfondis doivent toujours être menés par un ORL chirurgien cervico-facial. Il confirmera le diagnostic suspecté, ainsi que la pertinence de ce choix thérapeutique.

 

Prise en charge de la turbinoplastie  par la sécurité sociale

 

Il s'agit d'une intervention prise en charge par la sécurité sociale, mais un complément d'honoraire peut être demandé par votre chirurgien ORL cervico- facial.

 

Le docteur Stéphane Hervé est ORL et chirurgien cervico- facial, diplômé d’universités parmi les meilleures en France, avec une grande expérience et une solide formation de plus de 20 ans dans le traitement chirurgical des congestions nasales. Il utilise actuellement la nouvelle technologie des radiofréquences grâce au générateur Ellman Surgitron®  4.0, qui optimise le contrôle et la précision du geste chirurgical et diminue l’obstruction nasale ainsi que les écoulements postérieurs, tout en améliorant le confort post-opératoire.

Prenez rendez-vous en ligne via >

ORL Chirurgie Face et Cou Stéphane Hervé

  • Facebook Black Round
  • LinkedIn - Black Circle

Parly 2 0139637208 / Boulogne-Billancourt : 0176710627 / doctolib.fr